Saison publique

Retour à l'agenda

Le Conservatoire accueille

Récital de Jan Michiels, piano

Auditorium • Cité de la musique et de la danse

Jeudi 02 mai • 20h

Brahms opus 116
Schumann Davidsbündlertänze
Brahms opus 11

 

Jan Michiels (1966) a étudié chez Abel Matthys au Koninklijk Conservatorium Brussel. Ensuite il a travaillé sous la direction de Hans Leygraf au Hochschule der Künste Berlin – lors de son Reifeprüfung, il reçoit une distinction spéciale pour ses interprétations des Études de Ligeti et du Deuxième concerto pour piano de Bartók.
En 1988, il devint lauréat du concours Tenuto ; en 1989, il remporta la compétition internationale E. Durlet et en 1991, il fut lauréat du Concours international Reine-Élisabeth. En 1992, il reçut le prix JeM/Cera pour interprètes. En 1996, il est engagé comme « vedette » du Festival van Vlaanderen. Il est aussi lauréat du Gouden Vleugels/KBC Muziekprijs 2006.
Jan Michiels est professeur de piano au Koninklijk Conservatorium Brussel, où il a également dirigé la classe de musique contemporaine pendant huit ans. Il a donné des master classes à Londres, Murcie, Hambourg, Oslo, Montepulciano, Szombathely (Bartokfestival). Il est fellow au sein de La Plateforme (VUB-KCB / Le modèle bruxellois) et a obtenu en 2011 un doctorat dans les arts (avec la plus grande distinction) après avoir présenté un « teatro dell’ascolto » inspiré par le nouveau Prometeo de Luigi Nono.
Il joue régulièrement comme soliste ou avec des ensembles de musique de chambre (comme le Tetra Lyre Piano Quartet ou le duo de pianos avec Inge Spinette) dans plusieurs centres de musique en Europe et en Asie, sous la direction de chefs d’orchestre tels que Angus, Asbury, Baudo, Boreycko, Edwards, Eötvös, Guerrero, Meylemans, Nézet-Séguin, Ono, Pfaff, Rahbari, Rundel, Soustrot, Stern, Tabachnik, Tamayo, Zagrosek, Zender – mais aussi avec des chorégraphes comme Anna Teresa De Keersmaeker, Vincent Dunoyer et Sen Hea Ha. Son répertoire s’étend de Bach jusqu’à nos jours. En dehors de plusieurs enregistrements pour la radio, il a entre autres enregistré sur CD des œuvres de Bach, Bartók, Beethoven, Brahms, Busoni, Debussy, Dvorák, Janácek, Liszt, Rachmaninov, Ligeti, Kurtág et Goeyvaerts (ces trois derniers compositeurs étaient ravis de ses interprétations). Le CD Via Crucis – un portrait de Liszt (Eufoda) – a reçu un Prix Cæcilia en 2002. Il a réalisé des intégrales diverses : les sonates de Beethoven, l’œuvre pour piano intégrale de Schoenberg, Webern et Berg, et toute la musique de chambre avec piano de Johannes Brahms.

Source