Saison publique

Retour à l'agenda

Académie supérieure, Master classes

Claude Cadoz, Nicolas Castagne, Annie Luciani : musique mixte

La Chaufferie • 5 rue de la Manufacture des Tabacs, Strasbourg

Samedi 27 novembre • de 10h à 13h et de 14h30 à 17h30
Dimanche 28 novembre • de 10h à 13h et de 14h30 à 17h30

En raison de la situation sanitaire actuelle, les master classes sont exclusivement réservées aux élèves du Conservatoire et aux étudiants de l’Académie supérieure de musique de Strasbourg.

Avec la plateforme Hélicanthe et le logiciel GENESIS

Claude Cadoz
est ingénieur de recherche du Ministère de la Culture et de la Communication.
Il dirige l’ACROE qu’il a fondé en 1976 avec Annie Luciani et Jean-Loup Florens et dans laquelle il est responsable du programme scientifique et artistique “Arts musicaux et multisensoriels” et co-dirige le laboratoire ICA de Grenoble INP avec Annie Luciani.
Il est le concepteur du logiciel GENESIS, interface de création musicale d’un nouveau type, abordant à la fois la synthèse sonore et la composition grâce à la technologie de la modélisation physique.
Il a également élaboré une librairie de modèles instrumentaux baptisée «Instrumentarium» qui est, à ce jour, composée d’environ 10 000 modèles.
Il a initialisé dès 1975 le domaine des réalités virtuelles par ses travaux sur la modélisation physique pour la synthèse sonore et les interactions gestuelles avec un ordinateur. Il a été l’auteur avec Jean Loup Florens des premiers périphériques gestuels à retour d’effort en 1978, inventions sur lequel il est co-auteur de deux brevets. Créateur et responsable du Master recherche Art Science Technologie de Grenoble INP-Phelma, il dirige et encadre de nombreuses thèses et stages de fin d’études.
Claude Cadoz a écrit et a contribué à l’écriture de nombreux articles et ouvrages sur l’ordinateur en tant qu’outil de création, l’informatique musicale, la synthèse du son par modèles physiques, le rôle du geste dans la communication homme-machine. Il a notamment publié chez Flammarion, dans la collection « Domino », l’ouvrage intitulé « Les réalités virtuelles ».
L’œuvre musicale de Claude Cadoz est une application directe de la recherche qu’il conduit dans l’exploration des méthodes de synthèse sonore et de composition musicale par modélisation physique.

Annie Luciani
a commencé son travail de recherche et de création sur les technologies contemporaines pour les arts visuels dynamiques en 1976 au sein de l’ACROE, centre de recherche qu’elle a créé avec Claude Cadoz et Jean-Loup Florens. Au sein de ce groupe, elle est responsable de la thématique « Technologies pour les Arts Visuels Dynamiques ». Elle y a initialisé l’expression « arts visuels dynamiques », expression qui reflète l’idée de base de son travail : celle que les moyens numériques d’aujourd’hui permettent de donner toute son ampleur à un art du mouvement visuel instrumental.  Sur ces principes et perspectives, elle a dirigé et encadré de nombreuses thèses et stages de fin d’études, réalisé un certain nombre d’outils numériques (logiciel MIMESIS, systèmes de manipulation gestuelle à retour d’effort, simulation temps réelle pour les arts visuels) ainsi que plusieurs œuvres artistiques.