Saison publique

Retour à l'agenda

Auditorium • Cité de la musique et de la danse

Dimanche 19 janvier • 17h

Concert d’ouverture de la Semaine du piano

Franz Liszt s’est inspiré du voyage de Dante Aligheri dans la Divine Comédie pour écrire cette symphonie à programme en deux mouvements : l’enfer et le purgatoire.

Wagner aurait dit à Liszt que, selon lui, aucune musique ne pourrait représenter le paradis. Liszt a alors l’idée de le « remplacer » par le Magnificat, chanté par un chœur. L’œuvre est officieusement dédiée à Richard Wagner, ami et futur gendre du compositeur.

C’est à une version pour 4 pianistes sur deux pianos (8 mains) de la Dante Symphonie de Liszt que nous vous invitons, avec la voix d’Olivier Achard pour les textes et le chœur féminin Plurielles (direction Gérald de Montmarin) dans le Magnificat final et l’intervention de Nicolas Schneider pour les aquarelles et la création visuelle.

Judith Gauthier piano
Daniela Tsekova piano
Marie Stœcklé piano
Élizabeth Vinciguerra piano
Olivier Achard récitant
Ensemble vocal féminin Plurielles – direction Gérald de Montmarin
Nicolas Schneider dessins

Télécharger le programme complet de la Semaine du piano.